Bardage en matériaux de couverture

Pour des raisons esthétiques, on impose le bardage des murs avec les matériaux et les matières de couverture des murs. Certes, c’est la technique qui parait la plus ancienne.

Choix des matériaux:

L’apparition des nouveaux matériaux a retranché l’utilisation des matériaux de bardage en couverture dans la protection des cites car ces matériaux favorisent la limitation absolue des produits naturels ce qui impose sans doute leurs emploi aujourd’hui.

Les matériaux de couverture de toiture sont toujours les mêmes, une maison au toit de paille doit être chauffée en ardoise ou en tavaillons, l’association d’un bardage en ardoise à la toiture couverte de tuiles est déconseillée.

Les ardoises en ciment-fibres paraissaient intéressantes pour couvrir les murs d’habitation entourée de mer ou dans les pays à climat dur et donc ces habitations sont protégées de l’eau et de gel.

Pour un bardage simple, les tuiles en terre cuite employées pour la couverture ne sont pas toujours suffisantes. En pratique, les tuiles plates, fixées sur un volige et avec des tuiles canal posées à l’aide des raies sont convenables à cet emploi.

À cause de leurs emboîtements très précis et à l’aide des crochets, les tuiles en béton offrent l’avantage d’une pose rapide.

Pour la réalisation d’un bardage purement isolant, « les bardeaux bitumés » sont les plus adaptés surtout ceux qui sont classés en catégorie M2 ou M3 vu leur installation facile et leur rapidité.

Classement au feu:

Une habitation située à 5m de la limite de propriété et comportant deux ou trois niveaux, l’emploi des matériaux facilement inflammable est défendu absolument.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire