Comment créer les ouvertures dans un mur

Comme on a vu dans les articles d’isolation, quand les ouvertures sont mal faites, elles constituent les faiblesses d’un bâtiment touchant aussi à la résistance mécanique.

Contraintes:

Pendant le maçonnage d’une construction, vous devez considérer les portes et fenêtres comme étant des points particulièrement importants.

On appelle meneaux ou porteurs les parties d’un mur qui séparent deux issues quand elles sont si proches, ces porteurs subissent alors des charges grandes.

Employez dans la construction des porteurs des éléments dont la résistance à l’écrasement est élevée. Quand la largeur du meneau est moins de 2,5 à 3 fois son épaisseur, il est fortement conseillé de le traiter de façon qu’on traite le pilier en béton armé.

Les poutres horizontales situées au-delà de l’ouverture qui subissent la charge supérieure sur les faces latérales de la construction sont appelées linteaux, il existe nombreuses méthodes à considérer pour les effectuer :

  • le cintre en brique ou en pierre habituel est une méthode classique ceci n’est pas réalisable que par des maçons professionnels ;
  • quand la charge est moyenne, vous pouvez considérer la poutre en bois et en chêne ou en châtaignier protégé contre la détérioration et les agressions d’insectes ;
  • le linteau en béton armé qu’il soit complètement soit coulé sur place ou bien sur un pré linteau en béton précontraint.

Création d’une ouverture:

La mise d’une baie dans le mur d’un ouvrage doit tenir compte de certaines mesures fonctionnelles à savoir la position du soleil, le rapport entre les dimensions des murs et les ouvertures qu’ils doivent accueillir et des mesures réglementaires comme la distance par rapport à la mitoyenneté et le style.

Généralement, les consolidations sont essentielles afin de remédier les contraintes provoquées par ces travaux qui changent la distribution des charges dans le mur et dans ses fondations. Quand la structure du mur qui loge les fenêtres est moins résistante, ajoutez de nouveaux fondements d’appui généralement en briques pleines ou moellons ou encore des poteaux de béton pour soutenir le linteau notamment si ce dernier tient des étages supérieurs.

Optez pour des semelles en béton ou un chaînage en pied pour solidariser les fondations au pied des meneaux créés par l’ouverture.

Percer une ouverture dans un mur porteur:

  • Épaulez le plancher au dessus du mur porteur sur le milieu de son épaisseur, une saignée un peu plus haute que le linteau suivant. Ensuite, placez le premier profilé et matez-le au mortier sec.
  • Finissez le creusement du mur et installez le deuxième profilé, montez-le avec le mortier sec et soutenez les deux profilés par des boulons.
  • Recouvrez les profilés du mortier et achevez l’ouverture du mur.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire