Comment refaire les joints d’un mur en brique ou en pierre

Les joints d’un mur ancien en brique ou en pierre peuvent se désagréger localement sous l’effet combiné de l’eau et du gel. La fissuration des joints d’une maçonnerie peut avoir de graves conséquences : si l’on n’y remédie pas rapidement, les infiltrations d’eau et le gel arrivent assez vite à déjointer complètement la maçonnerie. Il est donc recommandé d’examiner les joints des murs exposés aux intempéries après chaque hiver afin de traiter les petites fissures dès les beaux jours.
Analyse des dégâts : Sondez les fissures à l’aide d’un fil de fer ou d’un ruban de clinquant. Le désordre n’est pas très grave si la fissure affecte moins de la moitié de l’épaisseur du mur. Grattez les fissures jusqu’à la mise à nu du matériau sain. Si nécessaire, dégagez le revêtement mural afin d’évaluer l’ampleur des dégâts.

Produits de rejointement:

La réfection d’un joint ne s’effectue pas avec le mortier employé pour l’assemblage originel. Méfiez-vous surtout des mortiers employés dans l’immédiat après-guerre.
Un mastic d’étanchéité suffit pour aveugler les minifissures des joints.
Employé seul ou en addition avec un ciment Portland, le ciment prompt convient pour refaire des joints entre maçonnerie et huisseries ou passages de tuyauteries.
Pour refaire des joints entre les matériaux tendres, le mortier de chaux s’obtient en mélangeant 1 volume de chaux avec 2 à 3 volumes de sable.
Convenant pour les matériaux durs, un mortier gras se confectionne en mélangeant 3 volumes de chaux et 1 volume de ciment blanc avec 7 volumes de sable de rivière tamisé ou de sablon de grès pour obtenir des joints très décoratifs.
Le « vieux Lille » gâché avec 6 volumes de chaux, 1 volume de ciment et 18 volumes de sable sert pour les joints des vieilles pierres calcaires.

Mise en œuvre:

La réfection d’un joint de maçonnerie s’effectue en deux temps. Le nettoyage du joint doit éliminer tout l’ancien mortier désagrégé :

  • dégagez le joint à l’aide d’une pointerolle en veillant à ne pas briser les matériaux ;
  • ne creusez pas sur plus de 2 cm de profondeur entre des briques ;
  • nettoyez le mortier désagrégé à la brosse en chiendent pour bien remettre le matériau à nu et éliminer tout le vieux mortier désagrégé.

Le rejointement s’effectue à l’aide d’une truelle langue-de-chat :

  • mouillez le logement préalablement décapé à l’aide d’une éponge.
  • déposez un boudin de mortier sur le dos d’une truelle langue-de-chat et bourrez-le dans le joint.
  • évitez de maculer de mortier les briques ou les pierres et éliminez le mortier en excès et puis, lissez le joint à l’aide d’un fer à jointoyer.

Dans la même rubrique

Un commentaire sur “Comment refaire les joints d’un mur en brique ou en pierre”

  1. Experten

    Salut, avec une poche à joint de qualité « poche à joint spéciale mur » le problème sera réglé très rapidement et pour longtemps.

Ajouter un commentaire