Construire une échelle de meunier

L’échelle de meunier est l’escalier le plus simple à poser surtout quand elle s’applique contre un mur. Il faut commencer d’abord par calculer les dimensions parce que malgré sa rusticité, une échelle de meunier de bonne dimension peut assurer un bon confort d’usage. Dans cet article, nous exposerons comment calculer le nombre de marches et nous décrivons un escalier à marches trapézoïdales rien n’est compliqué dans cette opération, il faut juste rester attentif.
Le nombre de marches se calcule très simplement :

  • Divisez la hauteur sol à sol par une valeur de pas pris entre 14 et 18 cm jusqu’à l’obtention d’un chiffre juste sans reste ;
  • Vérifiez ensuite que le reculement disponible et divisé par le nombre de marches ainsi calculé donne une valeur de giron acceptable (au moins 20 cm pour pouvoir reposer le pied à plat).

L’échelle de meunier à marches décalées permet d’augmenter le pas donc de réduire le reculement grâce à ses marches de forme spéciale :

  • soit des marches dont le giron est réduit à la moitié, sur la moitié de la largeur, montées en alternance ;
  • soit des marches trapézoïdales montées en alternant un giron court et un giron long sur le même côté.

Constitution de marches d’une échelle de meunier:

Nous décrivons un escalier à marches trapézoïdales monté « à la française » le long d’un mur, ses marches étant fixées de chaque côté entre :

  • Une crémaillère directement vissée sur le mur ;
  • Un limon, côté vide et réalisé très simplement en accolant une crémaillère sur une poutre.

Les marches de forme trapézoïdales avec un petit côté de 15 cm et un grand côté de 27 cm sont réalisées simplement :

  • Utilisez de préférence du latté mais si vous choisissez du bois naturel, veillez à les découper de manière que le nez de marche se trouve en biais par rapport au fil du bois ;
  • Posez la première marche avec son giron étroit du côté du mur puis la seconde avec son giron le plus long de ce même côté et ainsi de suite ;
  • Clouez-les sur les crémaillères à l’aide de pointes tête d’homme puis enfoncez les têtes aux chasse-clous.

Le limon extérieur repose à la base sur un solide taquet fixé au sol et dans sa partie supérieure, sur un taquet cloué ou vissé dans une poutre.
Tracez soigneusement les emplacements des points de départ du limon et de la crémaillère de manière à assurer un parallélisme parfait et vérifiez l’horizontalité des marches à l’aide d’un niveau à bulles posé sur les degrés de la crémaillère et du limon.
Rectifiez la position du limon si nécessaire avant de fixer définitivement sa base puis de poser les marches. Vissez la crémaillère dans des chevilles scellées dans le mur en interposant si besoin des cales.

Dans la même rubrique

Un commentaire sur “Construire une échelle de meunier”

  1. touchard

    bonjour ,

    auriez-vous quelques photos pour compléter l’article ?

Ajouter un commentaire