Faire un lavis de couleur et appliquer le glacis: Peintures traditionnelles des murs

L’application du lavis se fait à l’éponge ou au pinceau sur une couche de base d’émulsion mate ou même sur une émulsion existant sur un mur ou des boiseries pour donner une belle finition transparente, beaucoup plus subtile qu’une simple peinture.

Les lavis existent dans le commerce mais vous pouvez les faire vous-même avec une teinture. Vous pouvez aussi simplement mélanger de petites quantités de gouache ou de couleur acrylique avec de l’eau et ajoutez peu à peu le mélange à émulsion blanche diluée avec de l’eau dans la portion d’au moins trois volumes d’eau pour trois volumes de peintures.

Peintures traditionnelles:

Au siècle précédent, les colorants de peintures doivent êtres mélangés individuellement un peu comme le peintre mélange les coloris de sa palette, le broyage insuffisant des pigments donnait souvent aux murs une texture irrégulière. Les premiers décorateurs jouaient avec les effets de la peinture sur les murs, les boiseries et les meubles. Les procédés créés pour imiter des matériaux couteux comme les bois rares ou le marbre furent tout d’abord de véritables fausses finitions mais devinrent bientôt de simples effets décoratifs. Aujourd’hui, ces mêmes techniques font le retour et se partagent la vedette entre les finitions décoratives et les finitions fausses.

Glacis:

La plupart des effets de peinture s’obtiennent à partir d’un glacis appliqué sur une couche de base sèche opaque pour donner un aspect translucide ou travaille pour obtenir un effet particulier.
Généralement teinté, le glacis est un film transparent qui donne profondeur et richesse au traitement préalable des murs. Si un glacis est teinté avec une couleur de même famille que la couche de base, la nuance obtenue sera d’une profondeur plus subtile. Si le glacis et la couche de base sont de familles de couleurs différentes, la nuance obtenue sera nouvelle et translucide.

Toute sorte de glacis sera mieux réussie avec des couleurs de même intensité ou avec une couleur sombre sur une claire. Un glacis terre de Sienne sur du vert foncé donne un ravissant ocre brun et du vert foncé sur du vert moyen donne un vert jade subtil. Vous trouverez du glacis dans les bonnes boutiques de peinture. Traditionnellement à base d’huile, il existe aussi aujourd’hui des glacis acryliques à base d’eau. Il vous en faudra moins que de la peinture, la couche de glacis étant plus fine. S’il paraît trop épais à l’ouverture, vous pouvez le diluer avec du white-spirit.

Dans la même rubrique

Un commentaire sur “Faire un lavis de couleur et appliquer le glacis: Peintures traditionnelles des murs”

  1. Technique de glacis mural pour peindre un mur

    […] faut noter que le glacis mural ne peut être appliqué que sur le papier ingrain, l’enduit et les plaques de plâtre. Tachez […]

Ajouter un commentaire