Isoler contre les bruits intérieurs

Un endroit habité produit des bruits qui peuvent présenter un dérangement. Dans ce cas, il est conseillé de définir la source des bruits pour en traiter convenablement.

Les bruits d’entourage, dans des habitations collectives, les maisons communes ainsi qu’entre les pièces comme la cuisine, la salle à manger et les chambres, les bruits se propagent par le passage dans les murs et sol et par voie aérienne vers l’extérieur.

Les équipements produisent des bruits qui proviennent par le chauffage et les équipements sanitaires :

  • la cavitation de froid passant sous une grande pression dans des branchements trop serrés ;
  • les branchements de chauffage central qui envoient des vibrations de la chaudière et croulent en conséquence des changements de température.

L’insonorisation jour et nuit peut être réalisée en mettant une cloison de 200kg/m² construite de parpaings pleins de 10 cm ou briques pleines de 11 cm d’épaisseur. Pourtant et pareillement, si on double la cloison, côté initiateur du bruit avec la mise des dalles de liège en dessous des panneaux préfabriqués de fibres perforés, eux-mêmes tapissés de tissu tiré comme le papier peint. On peut aussi doubler ou même tripler les portes entre les zones utilisées pendant le jour.

Les branchements doivent avoir un diamètre important suivant leur fonction :

  • l’évier doit avoir 14 mm,
  • les baignoires et douches 16 mm,
  • les lavabos et bidets10 mm,
  • 18 mm pour un ensemble qui joint la baignoire, le lavabo et le bidet.

La pression d’eau ne doit pas dépasser 3 bars assurée par un réducteur placé exactement après le compteur.

Les chasses d’eau ne seront absolument pas placées sur un mur mitoyen avec une chambre notamment si elles sont équipées d’un réservoir hydropneumatique, la même chose pour le robinet de la chasse.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire