Le chrysanthème japonais

Baptisé Tokyo par les fleuristes, le chrysanthème Exotic Spider se distingue par l’élégance de sa fleur. Le chrysanthème japonais Exotique Spider est appelé ainsi en raison de la forme en araignée de sa fleur. C’est une plante vivace dont les fleurs moyennes s’épanouissent de la Toussaint jusqu’aux gelées, c’est le fameux Tokyo des fleuristes. La fleur élégante et échevelée aux fines ligotes souvent crochues est portée par une tige rigide de 70 cm à 1 m.

Les inflorescences offrent une délicate palette de jaune (sujets les plus vigoureux) de blanc (dont la variété Tokyo), de rose, de mauve de cuivré et de bronze, ils sont d’une remarquable tenue en vase.

Un emplacement pour les fleurs à couper:

En raison de sa grande taille, il faut éviter d’utiliser le Tokyo pour un décor de massif. Cette plante reste des mois sans fleurir et elle est à planter le long d’un mur ou dans un endroit réservé aux fleurs à couper.

Choisir un terrain ensoleillé, abrité des vents dominants et bien drainé. En automne, il faut préparer le sol et l’enrichir d’une fumure de fond et la culture de type spider se pratique en plein air. Elle se fait à partir de boutures du commerce et il est aussi possible de les prélever soi-même sur un pied mère.

En mai-juin, vous devez se procurer des boutures à racines enracinées en motte ou élevées en godets individuels et planter en pleine terre. Espacer les sujets de 50 cm environ à l’aide du plantoir et creuser un trou à peine plus grand que la motte. Planter peu profondément, tasser la terre et arroser avec générosité. Par la suite, distribuer peu d’eau par temps sec et arroser de manière copieuse une fois par semaine.

Utilisation d’engrais:

Au moins une fois par semaine, administrer un engrais complet liquide riche en azote. Compter 2 ou 3 g par litre d’eau et dès l’apparition des boutons (vers la mi-août), changer la formule d’engrais. Elle doit comprendre moins d’azote au profit de l’acide phosphorique et de la potasse. Cette nouvelle composition favorise la floraison et la coloration, cesser ces apports en cours de floraison.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire