Les bonsaïs d’extérieur qui fleurissent

Les bonsaïs sont remarquables par la perfection de leur forme et à cette perfection s’ajoutent pour beaucoup, l’effet superbe de leur floraison et la surprise de leurs fruits. Certains bonsaïs fleurissent puis fructifient selon les espèces, le climat, le lieu d’origine, la floraison a lieu de la fin de l’hiver à la fin de Pété. Mais, en l’absence de transformation génétique, les fleurs et les fruits ne sont pas miniaturisés dans les mêmes proportions que la plante. Plus l’arbre est âgé, mieux on parvient à obtenir des fleurs et des fruits miniatures.

Les bonsaïs qui fleurissent:

Les bonsaïs se comportent au long des saisons comme les arbres et les arbustes poussant dans la nature. Parmi les bonsaïs d’extérieur, la première espèce à fleurir est le Jasmine de l’hiver. Ses fleurs jaunes sont sans parfum, elles devancent de peu de feuilles et s’épanouissent de novembre à mars sur les rameaux de l’année précédente, le jasmin d’hiver supporte le froid mais craint le gel donc il est à placer à l’abri du gel et à mi ombre en été. Il demande beaucoup de lumière et aime la chaleur dispensée par le soleil indirecte, un sol léger, meuble, maintenu et humide le convient.

L’azalée ou rhododendron se couvre de fleurs allant du blanc au rose foncé ou rouge en passant par le rose pâle, le saumon et le rose tyrien. Cette floraison est assez longue durée, il en existe plusieurs variétés, celles à petites feuilles supportent mieux le soleil, toutes demandent la chaleur et craignent le gel et résistent aux vents de plus que le sol peu être acide mais jamais calcaire. S’il est composé seulement de terre de bruyère, le rhododendron s’étiole. Ajouter pour moitié terreau et tourbe, maintenir la motte humide.

La spirée a des feuilles caduques, elles naissent rouges puis verdissent. Ses fleurs de rose vif à pourpre éclosent en juin-juillet car la chaleur et le soleil favorisent la floraison. La spirée supporte le vent mais craint le gel. Tout sol de préférence frais, fertile et peu calcaire même pauvre et sec, lui convient.

L’attrait de l’enkianthus réside tant dans ses feuilles vertes à liseré rouge et ses rameaux rouges que dans ses fleurs blanches en ombelles. Elles s’épanouissent en avril et mai avant l’apparition des feuilles. Il aime le soleil, craint le vent violent et redoute le gel : Au calcaire, il apprécie le sol de forêt, frais et humifère.

Le lespedeza a une silhouette gracieuse dont les fleurs pourpres, rouge Violet, groupées en grappes à l’extrémité des rameaux qui sont plus tardives (août-septembre). Il aime le soleil, la chaleur et craint le gel, résistant, il repart néanmoins de la base si on le taille après un coup de gel, une terre de jardin légère, perméable, sableuse et plutôt sèche est recommandée.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire