Les crucifères ornementales

Parmi les plantes les plus connues de la famille des crucifères : Arabis albida, la corbeille d’argent aux fleurs blanc pur au printemps et Aubriétia deltoidea dont les coussinets de feuilles se couvrent de fleurs bleues mauves ou roses en avril-mai.

C’est une des plantes les plus intéressantes pour la décoration des rocailles et des murets fleuris. Al vssum s’axatile, la corbeille d’or est une plante couvre-sol généreuse et facile, les thlaspis annuels ou vivaces (Ibéris) sont beaucoup utilisés en bordure ou dans les rocailles.

Il en est de même des thionema qui sont excellentes plantes couvre-sols à fleurs roses ou mauves. Les giroflées appartiennent aussi aux crucifères car il en existe à floraison printanière ou estivale. La monnaie du pape (Lunaria amwa) aux fleurs mauves de printemps donne des siliques translucides qui servent aux bouquets secs. Les juliennes des jardins (Hesperis matronalis) sont des plantes superbes et faciles mais envahissantes.

Pour toute sorte d’habitat:

Les crucifères se rencontrent dans une grande variété de terrains, ce sont des plantes faciles au jardin. Les terres calcaires sont appréciées par la plupart des espèces. La majorité des crucifères spontanées en France se rencontrent sur les bords des chemins. Il existe une espèce spécifique à la Corse : Morisia hypogea. Cette petite plante est la seule de la famille à produire des fruits enterrés.
Certaines crucifères sont localisées, c’est le cas de Pring lea antiscorbutica, typique des Kerguelen et des îles voisines de l’Antarctique : cette plante est aussi une des rares de la famille originaire de l’hémisphère sud.
Parmi les curiosités, la rose de Jéricho (Anastatica acrochuntica) est une crucifère exotique étau-liante. Elle vit dans les plages sableuses du nord-est africain et du sud-ouest asiatique. Sous l’effet de la sécheresse, elle se contracte en boule et à la moindre pluie, elle reverdit et s’étale donnant l’impression de revivre. Cette faculté lui vaut son succès comme plante d’intérieur « increvable ».
À l’opposé, certaines crucifères aquatiques comme les Roripa sont souvent proposées pour la décoration des aquariums, les crucifères sont des plantes intéressantes sur le plan alimentaire et décoratif. Cette ancienne remonte à l’ère secondaire ceci explique la large répartition géographique de ses membres. Au cours des siècles, les crucifères ont évolué et sont spécialisées, certaines toutes seules et beaucoup sous l’influence des hommes.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire