Les ombellifères géantes

Ses nombreuses variétés poussent en plaine, en montagne ou dans les zones marécageuses de l’est. Les fleurs en ombelle ont inspiré les verriers et les ébénistes du début du siècle, leur introduction dans les jardins est récente qui date des dix dernières années. Les ombellifères ressemblent souvent aux fleurs des champs, la mode des jardins sauvages, des feuillages en dentelle et des floraisons légères justifient le succès qu’elles rencontrent dans les jardins contemporains.

Ombellifères géantes:

Parmi les plus grandes herbacées sont des ombellifères, deux plantes surprenantes: l’une pousse sur sol frais et humide et l’autre exige la sécheresse.

Heracleum mantegazzianum, c’est la grande berce du Caucase. Dans le jardin, elle détient le record de la hauteur avec ses 3 m, ses ombelles ont un diamètre de plusieurs décimètres, le feuillage est en proportion. Cette plante exige de l’espace pour prospérer, elle préfère les terrains frais et une exposition mi-ombrée ou ensoleillée, les feuilles sont parfois urticantes et il est recommandé de l’éloigner d’un lieu de passage fréquent.

La grande berce est une plante monocarpique : la floraison intervient pendant l’été et deux à trois années après le semis, la floraison achevée et la plante meurt. Récolter les graines à la fin du mois d’août et les semer le printemps suivant en godet ou directement en place. L’Heracleum devient envahissant en sol frais et fertile, il convient aux berges d’étangs ou de rivières peu accessibles voire aux prairies humides et inondables. Cette plante tolère tous les types de sols pourvu qu’ils soient humides, les astilbes, les aruncus, Geranium endressii composent de bonnes associations donc il faut enrichir le sol car c’est une plante gourmande.

De bouture délicate, le Bupleurum se multiplie par semis et pousse vite.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire