Lis pour un jardin classique

A la fois aristocratiques et populaires, les lis trouvent place dans tous les jardins ordonnés et classiques, libres et romantiques ou simples jardins de curé. Un choix judicieux permet d’avoir des lis en fleur de mai à octobre, il en existe pour toutes les expositions et tous les sols. Ils trouvent place aussi bien dans une rocaille qu’en sous-bois et au pied d’arbustes. Leur réputation de plantes fragiles est imméritée : beaucoup de très beaux lis sont de culture facile quant aux espèces les plus délicates, leur élégance justifie les soins à leur apporter.

Des plantes peu exigeantes:

A l’état sauvage, les lis se répartissent sur trois continents : l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord. Les lis européens sont des « tout-terrain » et ceux d’Asie se divisent en deux groupes : les uns poussent dans tous les sols et les autres préfèrent les sols acides. Les lis américains n’apprécient que les sols frais et acides. En général, les nombreux hybrides ont gommé toutes ces différences : la plupart des lis se montrent indifférents à la nature du sol.

Pour une floraison en mai-juin:

Le plus connu est le lis de la Madone, il est blanc et de sa fleur en trompette a un merveilleux parfum. C’est le seul à planter tôt en septembre au lieu de novembre. Il émet aussitôt une rosette de feuilles qui persiste jusqu’à la somptueuse floraison de juin.

Avant lui fleurit le plus petit de tous, Lilium pumilum. Haut de 50 cm, il épanouit en mai des fleurs vermillon au parfum puissant, ses bulbes de la taille d’une noix périssent souvent après la floraison mais le semis est aisé et la plante fleurit en un an.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire