Plantes alimentaires et leurs propriétés nutritives

Les plantes légumineuses et surtout les Papilionacées comprennent de nombreuses plantes potagères : les haricots, les pois, les fèves, les lentilles, le soja et l’arachide: Toutes sont énergétiques car riches en huiles et certaines sont utilisées comme aliment du bétail : le soja, la féverole et le pois fourrager. En raison de leur richesse en protéines, elles sont appelées des protéagineuses. La fève (Vicia faba) est un légume ancien ayant une valeur nutritive élevée : 23 % de protides et 55 % de glucides. Pour les consommer, il faut débarrasser les grains de leur épiderme indigeste.

Le haricot (Phaseolus vulgarisa) est un légume majeur, des gousses sont consommées fraîches (haricot vert ou mangetout) alors que les grains, frais ou secs ont une forte valeur nutritive.

La lentille (Lens culinaris) est une des plantes les plus nourrissantes. Cent grammes de lentilles apportent autant de calories que cent cinquante grammes de viande ou de pain complet. Le pois (Pisum sativum) consommé frais apporte des vitamines essentielles, les grains secs et brisés (pois cassés) sont aussi caloriques que les lentilles. Le soja (Soja hispida) est un aliment protéinique essentiel à poids égal, il contient 35 % de protéines de plus que la viande.

Des vedettes pour le jardin:

Les Légumineuses comprennent aussi quelques-unes des plus belles plantes ornementales, le sophora (Sophora japonica) est apprécié pour son port pleureur et son tronc tortueux et c’est un excellent petit arbre de jardin. Le baguenaudier (Colutea) offre à l’automne des fruits ventrus, translucides et décoratifs. La glycine (Wistaria) est une des meilleures plantes grimpantes, ses longues grappes pendantes sont violettes ou blanches. Le genêt (Genista cytisus) propose ses fleurs dorées au printemps. Le lupin est une des meilleures vivaces à fleurs multicolores. Annuelle grimpante, le pois de senteur (Lathyrus) offre une rare palette de couleurs. Le cytise est un arbre parfait pour les petits jardins, il donne de longues grappes de fleurs jaune vif. Penser aussi aux coronilles à fleurs jaunes et à l’indigoféra rose tendre.

Quelques propriétés particulières:

Beaucoup de légumineuses contiennent des alcaloïdes toxiques. Ils se logent en priorité dans les graines, c’est le cas du cytise (Laburnum anagyroides) qui donne la cytisine qui provoque la mort par asphyxie (Quinze graines suffisent à asphyxier un enfant). Le lupin est moins redoutable, ses graines absorbées par le bétail peuvent provoquer une dépression du système respiratoire. Chez la glycine, c’est un glucoside (sucre cristallisable, d’origine naturelle) qui provoque une violente intoxication.

A l’inverse, il existe des légumineuses aux vertus officinales reconnues et c’est le cas du séné (Cassia angustifolia) dont les feuilles sont purgatives. Laxatives quand elles sont fraîches, elles deviennent anti diarrhéiques une fois sèches.
Ressemble au mimosa, le cachou est obtenu avec le cœur d’Acacia catechu. Après décoction, on obtient un résidu compact brun rougeâtre à saveur rafraîchissante.

La sensitive (Mimosa pudica) présente un comportement curieux. Dès qu’on les frôle, les feuilles de cette petite plante tropicale se referment, ces mouvements sont appelés séismonasties, le santal (Pterocarpus santalinum) et le d’albergia au bois précieux appartiennent aussi à cette famille.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire