Types de plâtre pour la maçonnerie

L’un des plus anciens matériaux élaborés par l’homme, le plâtre est de plus en plus utilisé sous forme de carreaux ou d’éléments pour édifier des cloisons de séparation ou de doublage. Le plâtre est un matériau vivant capable d’absorber et de restituer de petites quantités d’eau, le plâtre joue un rôle de régulateur d’hygrométrie qui atténue et retarde les phénomènes de condensation. En conséquence, il est déconseillé de le recouvrir d’un enduit imperméable.

Le plâtre est l’un des matériaux qui s’oppose le plus efficacement à la propagation du feu. Le plâtre est un excellent isolant thermique et un isolant acoustique d’assez bonne qualité.

Produits à base de plâtre:

Si la mise en œuvre du plâtre gâché reste du domaine du spécialiste, dès qu’il s’agit de couvrir une surface dépassant le mètre carré, l’utilisation des matériaux en plâtre et des composites à base de plâtre s’avère très facile et permet au bricoleur d’exécuter des travaux soignés.

Les carreaux de plâtre ont une dimension standard (66 x 50 cm) et une épaisseur de 5 ou 7 cm. Certains d’eux bénéficiant d’un traitement hydrofuge qui permettent de réaliser des cloisons en milieu humide (salle d’eau et cuisine). Ce matériau est disponible en trois variantes :

  • Les carreaux pleins, ordinaires ou hydrofuges de 5 ou 7 cm d’épaisseur ;
  • Les carreaux alvéolés en 5 ou 7 cm d’épaisseur ;
  • Les panneaux composites « car light » composés d’une âme en polystyrène expansé prise entre deux plaques de plâtre uniquement en 7 cm d’épaisseur.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire