Comment réaliser un trousse-couilles

Pour réaliser un trousse-couilles, vous pouvez suivre plusieurs procédés dans notre site à travers duquel nous avons l’habitude de vous montrer toujours la façon la plus aisée et la plus efficace pour accomplir tout type de travaux bricolage. Nous vous montrons maintenant et à travers cette page, les différentes étapes que nécessite la réalisation d’un trousse-couilles depuis l’assemblage des tasseaux jusqu’à la finition passant par la plantation des clous, les intervalles à respecter et les matériaux et outils nécessaires:

  • Assemblez deux tasseaux de faible section en T.
  • Plantez 5 clous dans la barre du T à intervalles réguliers.
  • Plantez un autre clou environ au tiers du montant et tendez un fil de fer entre ce clou et ceux qui garnissent la barre du T.

Cet outil permet de gâcher du plâtre dans une auge sans le battre en éliminant les grumeaux : Pulvérisez le plâtre sur l’eau puis faites aller et venir l’outil d’un mouvement lent en raclant de fond de l’auge. Certains additifs permettent de modifier la prise ou la consistance du produit fini.
Ainsi et pour obtenir un plâtre poreux, allégé et facile à appliquer à la spatule, utilisez une eau additionnée de 1 à 2 % de savon gras (dissous dans l’eau bouillante) et gâchez-y 2 volumes de chaux par volume d’eau avant d’y mélanger le plâtre.

Mise en œuvre:

Calculez la quantité exacte de produit que vous aurez le temps d’employer avant qu’il ne soit inutilisable. Par exemple, si vous réalisez un enduit de 2 cm d’épaisseur sur un mur en brique, prévoyez de couvrir une surface d’un mètre carré en une vingtaine de minutes avec 25 litres de plâtre. Vous gagnerez du temps si un assistant vous gâche le plâtre au fur et à mesure que vous l’étalez. Dès que vous avez terminé votre travail, pensez à nettoyer les outils et le récipient avant que le plâtre ne soit devenu complètement dur.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire