Des rosiers pour haies

Il est facile de clôturer le jardin par des rosiers vigoureux et beaucoup plus fleuris qu’autrefois. Plusieurs rosiers fondus dans le paysage permettent de reculer les limites du jardin. Ils constituent une clôture infranchissable par les rôdeurs. Particulièrement réputé, le « rosier à odeur de pommes » est cultivé en Europe depuis le XVII Siècle. Ses longues tiges arquées (2 m à 3,50 m) et enchevêtrées sont armées d’aiguillons crochus.

La floraison a lieu en juin, ses petites fleurs ont cinq pétales d’un rose tendre et des étamines dorées. Ses fruits rouges font d’excellentes confitures.

Son feuillage embaume après la pluie, il faut le planter en espaçant les pieds de 1 m à 1,25 m et le tailler à la cisaille.

Des roses simples au feuillage sain:

L’églantier japonais, Rosa rugosa, est reconnaissable à son feuillage gaufré, épais et vert pâle au dessous duveteux. Ses longues tiges sont pourvues d’aiguillons fins et droits. On dirait des soies, ses fleurs, rouges ou blanches se succèdent tout l’été suivies de gros fruits ronds en couleur de tomate.

Sa préférence pour les sols sableux, sa résistance aux embruns le recommandent comme haie libre (de 0,90 à 1,20 m de haut). Le planter sur deux rangs distants de 80 cm et espacer les pieds d’environ 1 m.

Ses hybrides sont très nombreux: Fru Dagmar Hartope de couleur rose à étamines jaunes fleurit tout au long de l’été jusqu’à ce qu’apparaissent de gros fruits cramoisis et Schneezwerg a des fleurs à deux ou trois rangs de pétales d’un blanc immaculé à étamines ivoire.

Une haie de roses parfumées:

Au xix siècle, les jardins de l’île de la Réunion étaient ceints de rosiers dont les graines envoyées en France ont donné des variétés de roses Bourbon et très parfumées : le Commandant Beaurepaire, aux fleurs très fournies en pétales carmin, striés de pourpre a de longues tiges arquées et épineuses (1,50 m à 2,50 m), garnies de feuilles jaunes, ondulées et pointues. Ce rosier refleurit en fin d’été, il faut le planter en espaçant les pieds d’environ 1 m et le tailler à l’automne pour éviter l’enchevêtrement des rameaux.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire