Installation de la laine minérale

Elle est considérée comme le matériau le plus utilisé pour isoler les combles, la laine minérale peut se poser en plusieurs méthodes quelle que soient les pièces isolées.

Le bon compromis économique:

Puisque l’isolation parfaite reste du domaine de l’utopie, l’objectif principal est de limiter les dépenses d’isolation grâce à une économie sur le chauffage ou la climatisation en temps chaud.

L’amplitude des conditionnements de la laine minérale conviennent aux différentes façons de construction des toitures.

L’épaisseur efficace, présentée par ERI Épaisseur Rentable d’Isolation varie en fonction des conditions climatiques :

  • 125 mm en zone Hl ;
  • 100 mm en zone H2 ;
  • 75 mm en zone H3.

Pour réaliser une isolation parfaite, il est préférable de doubler la couche de laine minérale.

Les ponts thermiques abaissent gravement le rendement de l’isolation. Sous plafond et comme sur le sol des combles, la bonne solution est de doubler la couche de laine minérale par croisement des couches.

La technique de pose a son effet au fil du temps de travail et peut augmenter le coût de l’isolation lorsqu’elle demande l’utilisation de matériaux différents. Il faut autant prendre en considération les dispositifs d’installation du matériau qui ne sont pas toujours offerts avec celui-ci.

Technique d’installation:

Quand on vous offre le matériau, demandez régulièrement la communication de l’Avis technique du CSTB à la fois assure la qualité et la règle générale de l’application pour en avoir le profit maximum.

L’avis d’un expert dans le point de vente n’est jamais inutile même si vous avez déjà effectué vous-mêmes ce travail car les techniques développent et les produits se renouvellent ce qui peut être ensuite montré sous une forme beaucoup plus favorable. Sûrement, lisez soigneusement les recommandations de pose jointes au matériau.

Le film pare-vapeur soutient le matériau contre la condensation. Pour qu’il joue bien ce rôle, il est bien de considérer quelques règles:

  • utilisez le matériau avec soin pour ne pas le perforer ou endommager ce film protecteur;
  • le film doit impérativement être fixé sur la partie la plus chaude, c’est-à-dire évidemment l’intérieur de la partie isolée ;
  • il ne faut absolument pas doubler le pare-vapeur, si vous avez une double couche de laine minérale seule la deuxième doit contenir cette protection.

Les coupes dans le film doivent être limitées au minimum possible. Quand vous êtes forcés d’en réaliser, calfeutrez-les délicatement, par l’utilisation du ruban aluminium adhésif ou par l’injection d’une mousse expansive.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire