Les rosiers buissons parfumés

Il est souvent reproché aux roses modernes leur quasi-absence de parfum, c’est vrai que la plupart des rosiers buissons à fleurs en bouquets. En revanche, le parfum est présent chez les variétés à grandes fleurs. Parmi ceux qui offrent tout l’été des roses roses parfumées, on peut citer Grand siècle, rose tendre ; Jardins de Bagatelle blanc rosé ; Charlotte Rampling de teinte rose Bengale foncé.

Yves Piaget est une variété à fleurs de pivoine d’un rose doux et parmi les buissons à petites fleurs, Manou Meilland et Centenaire de Lourdes qui se distinguent par leur parfum léger.

Choix de l’emplacement et de la plantation:

Ils se plaisent en situation dégagée et ensoleillée, il faut éviter les sols acides ou calcaires. Choisir leur emplacement de façon à profiter le plus possible de leur parfum. Palisser les variétés grimpantes contre une façade de la maison ou sur un support (pergola, tonnelle) près de la terrasse ou du salon d’été, planter les formes buissonnantes ou arbustives sous les fenêtres (ouvertes en été) le long de la terrasse.

Préparer le sol avant la plantation par un bêchage en profondeur, procéder à des apports de matière organique sous forme de fumier ou compost bien décomposé. Planter les rosiers à l’automne ou au début du printemps à 50 cm de distance en tout sens pour les plates-bandes de rosiers buissons à grandes fleurs.

Taille et entretien:

Tailler à la fin de l’hiver juste avant la reprise de la végétation et tailler les rosiers grimpants non remontants après la floraison en juillet. Tailler les rosiers buissons à trois-quatre yeux par branche, cinq-six pour les variétés vigoureuses et une fois bien formée, les variétés arbustives, les rosiers botaniques ou anciens ne demandent qu’une taille légère. Supprimer le bois mort, âgé ou malade et les tiges en surnombre.

Pour les rosiers grimpants remontants, il faut supprimer les plus vieilles tiges. Ensuite, rabattre les ramifications secondaires d’un tiers à un quart de leur longueur.

Repalisser en éventail les tiges principales conservées, l’entretien de ces rosiers se résume à un apport d’engrais complet en début de saison et à une surveillance régulière. Traiter si nécessaire contre parasites et maladies cryptogamiques, supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire