Technique de fixation des conduits en plomberie

La mise en place des canalisations d’alimentation ou d’évacuation non encastrées se fait avec des colliers. Suivant le support qui va tenir le tuyau et selon ce dernier même, vous allez décider la fixation adéquate.

Colliers Atlas:

La mise en place est faite d’habitude par collier Atlas, cet outil est constitué de certains éléments :

  • la tige filetée qu’on trouve droite d’un côté, en forme de vis ou encore en queue d’aronde selon la fixation ou bien avec un système à ailettes utilisées pour matériaux creux ;
  • la partie métallique qui garantit la stabilité de l’installation ;
  • la rosace d’écart ;
  • un arc qui se visse sur la tranche filetée droit de la tige ;
  • le dessus du collier Atlas qui s’installe à l’aide de deux vis sur le berceau.

Si vous travaillez sur deux canalisations parallèles, employez un collier double qui ne demande qu’un seul tamponnage pour les deux tuyaux.

Pose des colliers Atlas:

Ne commencez la mise en place des colliers qu’après la réalisation de tout le tracé de l’installation soit avec la craie ou avec le cordeau à poudre en tenant compte de la pente des canalisations d’évacuation. L’espacement des colliers peut changer en fonction de la nature du support généralement entre 50 à 70 cm.

Le choix de la tige de fixation du collier est décidé en fonction de la nature du support.

Si vous travaillez sur un mur plein comme le plâtre, le béton, la pierre, brique pleine, vous allez donc :

  • tamponner le lieu d’installation avec une perceuse et y introduire la cheville qui convient à la nature du matériau,
  • réunir le collier,
  • attacher la tige de fixation pour bloquer la rondelle sur le mur, changer la rondelle métallique sur la tige filetée par une rosace d’écartement sous forme de cloche quand l’organisation de l’installation nécessite un écartement avec le mur; l’emploi de cette rosace d’écartement demande une tige filetée un peu plus longue,
  • enlever le dessus du collier,
  • installer maintenant les tubes dans leur place,
  • visser fortement les deux vis situées en dessus.

Si vous réalisez cette fixation sur une cloison en carreaux de plâtre, vous pouvez mettre au lieu de la queue-de-cochon une tige en queue-d’aronde.

Si vous travaillez sur le bois et ses dérivés alors il n’est pas obligatoire de mettre une cheville, effectuez juste un avant-trou et le filetage de la queue-de-cochon doit tracer correctement son chemin dans le bois.

Le travail sur un matériau creux, comme le parpaing ou sur un matériau doublé d’une plaque de plâtre, nécessite l’usage d’une tige à ailettes ou à expansion :

  • réalisez des trous à l’aide d’une perceuse électrique de préférence qu’elle soit équipée d’une mèche de diamètre qui convient à la section de la cheville ;
  • introduisez celle-ci dans le trou effectué de façon à ce que les ailettes s’installent verticalement ;
  • pendant le vissage du berceau du collier, vous devez relever les ailettes pour les appuyer contre la face interne du matériau ce qui garantit un accrochage fort du conduit.

Dans une charpente métallique, il faut mettre à la place de la queue-de-cochon une simple tige filetée.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire