Utilité de braser le cuivre

A l’aide d’une baguette de métal d’apport, la brasure consiste à assembler par recouvrement deux pièces (de même métal ou de métaux différents). La température de fusion reste inférieure à celle des métaux destinés à être assemblés. Par capillarité et assurant leur liaison après refroidissement, le métal s’infiltre entre les deux pièces et seule la baguette fond donc il n’y a pas de fusion du métal constituant les tubes.

Avec un chalumeau, on le chauffe après que la pâte décapante dégraisse le métal et évite son oxydation.

A l’emplacement de la brasure avec de la toile émerie ou un tampon abrasif, le métal doit être dépoli.

Quand la température voulue est atteinte, il faut approcher la baguette d’étain du joint entre le raccord et le tube.

Les avantages de la brasure sont :

  • Simplicité d’exécution,
  • Bonne résistance mécanique,
  • Etanchéité garantie.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire